Mon petit pot...potager

02 septembre 2012

Courge Trompette d'ALBENGA

IMG-20120814-00099                                                                                                                             Culture en Ligurie                                                                                                               IMG-20120829-00103

Pied de courge d'Albenga

IMG-20120901-00108

Tourmignies-20120901-00107

Tressin-20120829-00104

Posté par Admindublog à 20:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 août 2012

Tuteur et épouventails au jardin du "Temps des cerises"

Gilette-20120718-00052

Gilette-20120718-00054

Gilette-20120718-00055

Gilette-20120718-00056

Gilette-20120718-00070

Posté par Admindublog à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2012

Plantation d'une vigne

IMG-20120616-00013

Posté par Admindublog à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2011

Savez-vous planter des tomates ?

L’astuce :
N’hésitez pas à enterrer vos plants de tomates. En effet, vous pouvez les enfoncer dans la terre d’au moins 5 cm, ils feront d’autant plus de racines et seront d’autant plus résistants.


Les plants seront espacés d’environ 50 à 60 cm.
Mettre en place dès la plantation des tuteurs de 1 m à 1 m20de hauteur selon la variété.
Un apport d’or brun sera la bienvenue.
Certaines personnes recommandent une poignée d’orties.

Posté par Admindublog à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 juillet 2010

Comment éliminer les herbes indésirables (et non pas les mauvaises herbes)de façon écologique ?

Il n'y a pas de "mauvaises herbes" par contre il existe des herbes dont nous souhaitons limiter la présence.

 Le chlorate et le round up est le tour est joué !Certes, les herbes indésirables sont éliminés mais à quel prix ?

Chlorate

Extrait du Centre Antipoisons Belgique

"Les chlorates sont de puissants oxydants. Ils produisent 3 réactions principales au niveau des érythrocytes :

  • Une dénaturation de l’hémoglobine
  • Une altération de la membrane cellulaire
  • Une oxydation de l’hémoglobine

Les deux premières réactions provoquent l’hémolyse. Les conséquences de l’hémolyse sont de loin les plus graves. L’oxydation de l’hémoglobine est à l'origine de la méthémoglobinémie."

Roundup

Extrait de Institute of Science in Society

« L'herbicide à large spectre d'action à base de glyphosate est généralement vendu sous la formulation commerciale « Roundup » du groupe Monsanto… Le glyphosate tue les plantes en inhibant une enzyme, la synthétase 5-énolpyruvyl-shikimate-3-phosphate (= EPSPS), laquelle est nécessaire pour la synthèse des acides aminés aromatiques tels que la phénylalanine, la tyrosine et le tryptophane; ces acides aminés participent à la synthèse des vitamines et de beaucoup de métabolites secondaires tels que les folates , l' ubiquinone et des naphthoquinones . »

Au détriment de l’environnement et de la santé !

Stop ! Halte ! Au secours ! Arrêter d’utiliser ses poisons dévastateurs, optez pour l’élimination des mauvaises herbes de façon écologique. C’est facile, économique et surtout efficace. La présence d’herbes dites « mauvaises » n’empêche pas le jardin de se développer. Elles jouent leurs rôles dans le cadre de la biodiversité.   Voir article sur la gestion des mauvaises herbes dans la culture par l’INRA

Savez-vous que certains papillons utilisent les orties pour se reproduire.

voir la fiche : comment         attirer des papillons dans son jardin

Par contre vous devez arbitrer entre les "bonnes"  et "mauvaises" herbes. Une prolifération de ces dernières serait néfaste pour l’équilibre général de votre jardin.

Voici les 6 Astuces pour éliminer les mauvaises herbes de façon écologique :

1. Le binage et le désherbage manuel 

Retirez les mauvaises herbes une à une à la main, c’est la technique la plus écologique. Utilisez un outil adapté au système racinaire de la plante, pour bien vous assurer de retirer les racines. Désherbez le matin, à la fraîche, pour que les herbes arrachées aient le temps de se dessécher au soleil, elles prendront moins de place lorsque vous les ramasserez. N'attendez pas que les herbes soient montées en graines pour les éliminer !

Outils :

 La binette ou rasette (pratique pour les petits parterres)

Le cultivateur (manche muni de dents incurvées aux extrémités plates).

 2. Occuper la place

"Pour éviter leur prolifération, on plante serré, c'est encore le meilleur moyen d'expliquer aux herbes folles que c'est la crise du logement par ici et qu'elles feraient mieux d'aller se ressemer ailleurs" dixit Ariane Giverny News. Occuper le terrain au maximum en semant des engrais verts entre deux cultures et en panachant cultures à croissance lente et rapide : planter des salades entre les choux, semer des radis avec les carottes. Utilisez des plantes couvrantes comme des courges. Cette année, j’ai planté plus d’une douzaine de pieds de courges de l'association KOKOPELLI pour recouvrir les espaces envahies. Rendez-vous en septembre pour voir le résultat et surtout pour voir ce que j’en ferai.

3. L’eau de cuisson

L'eau de cuisson des pâtes du riz ou des pommes de terre ont des vertus désherbantes, de même que l'eau bouillante salée qui une fois versée sur les mauvaises herbes les éliminent en brulant les racines. Mais attention, cette technique doit être utilisée dans des zones non cultivées et il ne faut pas en abuser car elle tue aussi la microfaune du sol.

4. Le décapeur thermique ou le chalumeau

Vous pouvez utiliser un chalumeau (ou décapeur thermique). Pour être efficace, il suffit juste de passer la flamme au dessus des mauvaises

herbes, c’est ce que l’on appelle « le coup de soleil ». La mauvaise herbe

meurt 2 ou 3 jours après en se desséchant sur place. Il s’agit de créer un choc

thermique en soumettant la partie aérienne de la plante à détruire à une

température instantanée suffisamment élevée pour obtenir la coagulation des

protéines et la vaporisation de l’eau dans les cellules végétales, ce qui entraîne

l’éclatement de leur paroi.

La sensibilité des plantes à la chaleur est très dépendante des espèces, du stade

végétatif, de l’épaisseur des feuilles et des tiges, du degré de lignification, etc.

La survie des adventices au désherbage thermique est largement due à la capacité

de régénération après le traitement ; aussi les plantes vivaces sont elles

moins sensibles que les plantes annuelles. Les jeunes dicotylédones sont généralement

plus sensibles au traitement thermique que les graminées (monocotylédones).

Pour effectuer un bon désherbage , il est conseillé de l’effectuer

lors d’une journée chaude et ensoleillée , éviter une journée pluvieuse ou de

traiter des plantes à la rosée.

5. Le gros sel et le vinaigre blanc

 

Le gros sel pur ou dilué de l’eau de pluie est efficace sur la plupart des mauvaise herbes.

Le vinaigre blanc est très efficace pour le liseron. Prendre le vinaigre cristal utilisé pour le ménage. Il a beaucoup d’autres utilisations voir    

6. Le paillage

Placer une  bâche ou tout autre matériau opaque et attendre quelques semaines. Tonte, sciure, cartons, tout est bon. Couvrir le sol avec les branches et branchages provenant de coupes ou élagages  en les passant dans un broyeur à végétaux. Ce manteau végétal maintient la fraîcheur du sol en été et préserve du gel ou des pluies battantes en hiver et en automne. À la belle saison, il est particulièrement recommandé pour limiter les arrosages car il évite l'évaporation de l'eau. En dehors de ce rôle de protection et du maintien de l'humidité, il freine considérablement la germination et la repousse des herbes sauvages. En se dégradant, le paillis agit comme un compostage. Après les cultures, le semis d'un engrais vert, en formant un écran végétal, aura le même effet que le paillage.

Un film géotextile posé avant de faire une allée ou une terrasse en graviers empêche les mauvaises herbes de pousser. Si vous trouvez le géotextile trop cher, utilisez de vieux draps récupérés. Ils ne sont pas efficaces à 100 % mais le peu qui pousse au travers peut être enlevé extrêmement rapidement. 

Les blogs cités en référence ont été trouvé sur BLIGG.FR Moteur de recherche collaboratif de blogs francophones.

Sur les mauvaises herbes


15 juin 2010

Tomates

Je me suis lancé pour la première fois dans la culture des tomates.
C'est du boulot !
J'ai eu une dizaine de plants de tomates à mon voisin.
Cette année, elle ne sont pas en avance.
Je les ai planté en n'oubliant pas de mettre une poignée d'ortie à leurs pieds.
J'ai confectionné des tuteurs à l'aide de roseaux.
J'ai utilisé des bouteilles d'eau pour les irriguer.
Découper le fond de la bouteille et la retourner. Si vous souhaitez ajuster le débit, conserver le boucon que vous aurez préalablement percé avec un clou  de 2 à 3 trous
J'ai planté à proximité des œillets d'Inde.
Je suis entrain de confectionné du purin d'ortie pour la lutte du mildiou.
Toutes les astuces ici

IMG_9352

IMG_9354

Posté par Admindublog à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Serre à TOURMIGNIES

Je suis toujours admiratif de l'imagination et de la débrouillardise des jardiniers.
Voici une serre confectionnée main par un habitant de Tourmignies dans le nord.
Il a réalisé sa serre en récupérant les tubes de l'ancien portique pour enfants.
Petite précision : attention à la qualité du plastique, il ne faut pas utiliser du plastique armé de fil de nylon, celui ci s'effrite rapidement.

IMG_9342

IMG_9343

Posté par Admindublog à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 mai 2008

Chez mon ami Didier "le jardinier"

Partons visiter le jardin de Didier

Didier

imag3

fen_tre

jardin

imag4

Le poulallier

imag2

imag6

imag7

La voisine de Didier apporte de l'eau à boire au poney Poly

imag5

Poly

Les grenouilles de l'étang d'Isabelle, une amie qui habite le même village.

imag8

imag9

Isabelle

Pour en savoir plus sur Isabelle et Didier tous les deux artistes sculpteurs, venez voir

"Les jardins d'ARCADIA"

Posté par Admindublog à 14:43 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

09 mai 2008

Grand soleil 26°

J'ai pris énormément de retard cette année au potager.

Depuis début Mai, j'ai retourné le terrain, enlevé les mauvaises herbes, ce qui n'a pas été une mince affaire.

Le 7 Mai, j'ai repiqué des laitues, de la feuille de chêne, des céléris raves et branches.

Hier, jeudi 6 Mai, nous étions chez des amis. Didier a un magnifique potager. Il m'a donné du céléri perpétuel et de l'oseille. Je les ai repiqué, le soir même. J'ai semé des harcots verts, du persil plat Géant d'Italie et des navets.

tourmignies009 tourmignies012 tourmignies013 tourmignies014 tourmignies019

Posté par Admindublog à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2007

De retour de vacances

Récolte de courgettes, concombres, poireaux

Blanchir les céléris branches

Récolte de pommes et de prunes.

J'ai fait de la confiture de prunes (16 pots). J'ai ajouté un peu de beurre pour arrondir le goût.

Semis : mâche, navets, oignons blancs et de couleur, radis d’hiver, scorsonères, choux cabus hâtifs, cerfeuil, persil, cresson, épinards, laitues d’automne et d’hiver, chicorées frisées, scaroles et sauvages.
Plantations : chicorées, scaroles, laitues.

Posté par Admindublog à 18:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]